Première étape au Japon

08.06.2010

Photo de groupe devant l’église de Tama City, Japon (NAC SEA)

Zurich. La première étape de son long voyage en Extrême-Orient a conduit le Président international de l’Eglise néo-apostolique, l’apôtre-patriarche Wilhelm Leber, au Japon. Il s’est arrêté pendant toute la durée du week-end auprès du « petit troupeau du pays du soleil levant », comme l’écrit l’apôtre de district Urs Hebeisen dans sa relation de voyage. Le samedi matin, à l’arrivée de l’autocar, à bord duquel se trouvait le chef de l’Eglise, à Tama City, la joie des fidèles était grande : Certaines sœurs en la foi l’accueillirent, revêtues du kimono festif, ce qui, au Japon, est d’usage lors d’occasions extraordinaires seulement.

L’apôtre de district Hebeisen rapporte que 80 membres de l‘Eglise étaient venus de Corée. Les fidèles présents, jeunes pour la plupart, ont donné, dans la rue très commerçante de l’hôtel, un concert intitulé : « International Friendship Serenade ». L’apôtre-patriarche et ses compagnons, les apôtres de district Armin Brinkmann, Leslie Latorcai et Urs Hebeisen ainsi que les apôtres Edy Isnugroho, Fred Wolf et l’évêque Yang ont beaucoup apprécié leurs prestations.

Nouveau nombre record de visiteurs

167 personnes ont pris part au service divin solennel du dimanche : « Il s’agit là d’un nouveau record de participation au Japon », écrit l’apôtre de district Hebeisen, compte tenu du fait que la petite communauté néo-apostolique de Tama compte une trentaine de membres seulement. 

Pendant le programme de l’après-midi, l’évangéliste de district en retraite Yoshiharu Yahata, âgé de 78 ans, a évoqué quelques faits marquants de l’histoire de l’Eglise néo-apostolique au Japon, dont les débuts remontent à l’année 1961. Peu avant de poursuivre leur voyage, le lundi, les apôtres ont encore visité quelques curiosités historiques et découvert ainsi quelques aspects du pluralisme religieux japonais.

Catégorie : fr