Une prière à la tombe des apôtres anglais

07.05.2010

Prière commune à la tombe de Thomas Carlyle

Le manoir d‘Henry Drummond (Photos : ENAI)

Zurich/Londres. Au cours de l’après-midi de la première journée de session de l’AADE, l’apôtre-patriarche Wilhelm Leber et les apôtres de district d’Europe se sont rendus à Albury.  Cette petite localité du comté du Surrey, située à une cinquantaine de kilomètres de Londres, a été, au début du XIXe siècle, le centre du mouvement catholique-apostolique. Les apôtres se sont rassemblés autour de la tombe de l’apôtre Carlyle pour une prière émouvante.

« Nous levons les yeux avec reconnaissance vers ces hommes qui, dans le passé, ont fondé l‘Œuvre des apôtres à Albury » : C’est par ces mots que le Président international de l’Eglise a introduit sa prière à la tombe de l’apôtre anglais Thomas Carlyle. Celui-ci a été un personnage important de l’Eglise catholique-apostolique ; c’est lui qui, en 1847, a procédé au premier saint-scellé hors d’Angleterre, à Francfort (Allemagne). « Puissent ces hommes se réjouir dans l’au-delà au sujet du travail qu’ils ont accompli », a encore dit l’apôtre-patriarche. En termes émouvants, il a aussi prié en faveur de tous les fidèles de l’Eglise néo-apostolique : « Nous prions aussi pour nous, afin que nous soyons délivrés des erreurs humaines et capables d’accomplir la volonté de Dieu. »

Le manoir d‘Henry Drummond

La paisible Albury, qui respire tant l’histoire catholique-apostolique, a été, pendant les années vingt du XIXe siècle, le théâtre de ce qu’il est convenu d’appeler les « conférences d’Albury ». Même si, actuellement, la salle du Conseil des Apôtres n’est plus accessible au grand public, le manoir d’Henry Drummond a été ouvert, le temps d’une visite, aux participants à l’AADE. C’est là que tout avait commencé : Pendant plus de cinq années, les conférences d’Albury s’étaient tenues dans la grande pièce à la cheminée du manoir. Dans le pittoresque parc du manoir se dresse aussi l’Old Parish Church, cette église où repose la dépouille d’Henry Drummond.

Informations complémentaires

Catégorie : fr, fr, fr, fr, Nouvelles de l’ENAI