Communiqués officiels

Bernd Koberstein, nouvel apôtre de district pour la France

24.12.2012

L’apôtre de district Bernd Koberstein (à droite)

Le nouvel évêque Xavier Arèse (Photos : ENA France)

Mulhouse/Zurich. Voici l’appel adressé par le nouvel apôtre de district Bernd Koberstein aux communautés néo-apostoliques de France : « S’il vous plaît, donnez-moi la chance de vous aimer ! » A la fin du service divin qu’il a célébré à Mulhouse, l’apôtre-patriarche Wilhelm Leber lui a confié cette nouvelle tâche. L’apôtre de district Jean-Luc Schneider est installé dans la charge d’apôtre-patriarche adjoint depuis la Pentecôte de cette année et pourra désormais se consacrer davantage à ses tâches internationales.

Ce changement avait été rendu public il y a quelque temps de cela. Bernd Koberstein est ainsi le nouvel apôtre de district en charge de la Direction spirituelle de l’Eglise territoriale de France.

« Soyez prêts ! »

L’apôtre-patriarche Wilhelm Leber a articulé sa prédication autour de la parole en Luc 14 : 16-17 : « Un homme donna un grand souper, et il invita beaucoup de gens. A l’heure du souper, il envoya son serviteur dire aux conviés : Venez, car tout est déjà prêt. » Il a demandé aux fidèles s’ils étaient prêts, aux aussi. L’invitation du seigneur implique aussi un appel à la prise de décision. La bénédiction, la force et la grâce sont disponibles à profusion, a dit l’apôtre-patriarche, à condition que nous remplissions la condition nécessaire à la réception de ces dons.

L’apôtre de district Bernd Koberstein s’est ensuite adressé à l’assemblée en langue française, en expliquant qu’il comptait servir ses frères et sœurs avec amour et compenser par beaucoup d’amour précisément ses carences d’ordre linguistique. Il veut servir ceux qui sont confiés à ses soins avec humilité : « S’il vous plaît, donnez-moi la chance de vous aimer ! »

Reconnaissance au sujet de la fidélité et du soutien des fidèles

Pour finir, l’apôtre de district Jean-Luc Schneider a remercié ses frères et sœurs de France de leur amour, de leur fidélité et de leur soutien, leur disant qu’il avait souvent reconnu le Seigneur en eux et qu’il restait fier des enfants de Dieu de son pays.

Après ces instants solennels, l’ancien de district Xavier Arèse (51 ans) a été ordonné dans le ministère d’évêque, pour seconder l’apôtre Alain Dubois.