Communiqués officiels

L’apôtre de district Bernd Koberstein prendra aussi en charge l’Église territoriale de France

02.09.2012

L’apôtre de district Bernd Koberstein lors de son entée en fonction en 2009 (Photo: NAK HRS)

L’apôtre de district Jean-Luc Schneider en conversation avec son adjoint, l‘apôtre Tshitshi Tshisekedi (Photo: NAK NRW)

Zurich. Depuis le mois de septembre 2004, l’apôtre de district Jean-Luc Schneider est à la tête de l’Église territoriale de France. Il sera déchargé de cette tâche, pour mieux pouvoir se consacrer à celles liées à sa charge d’apôtre-patriarche adjoint. C’est l’apôtre de district Bernd Koberstein qui prendra sa suite en France. Ce matin, à l’issue du service divin, une circulaire à ce sujet a été lue dans les communautés de France et dans les communautés européennes du champ d’activité de l’apôtre de district Koberstein.

Il y est dit en substance que, le 23 décembre prochain, au cours du service divin qu’il célébrera à Mulhouse (France), le Président international de l’Église, l’apôtre-patriarche Wilhelm Leber, déchargera son adjoint de son mandat d’apôtre de district de l’Église territoriale de France. À partir de cette date, l'apôtre de district Bernd Koberstein sera également en charge de l’Église territoriale de France (excepté le champ d’activité de la République démocratique du Congo Sud-Est).

 

Un apôtre-patriarche adjoint pour assumer les tâches de direction de l’Église à l’échelle internationale

En septembre 2004, l’apôtre de district Jean-Luc Schneider (53 ans) avait succédé à René Higelin, son prédécesseur à la tête de l’Église de France. Depuis la Pentecôte 2012, il était aussi investi de la charge d’apôtre-patriarche adjoint. Les tâches supplémentaires liées à cette charge consistent avant tout en une participation accrue à toutes les tâches de direction de l’Église, à l’échelle internationale. Ainsi par exemple l’apôtre-patriarche adjoint assumera-t-il aussi une partie du programme de célébration des services divins de l’apôtre-patriarche.

« En esprit, je les serre tous dans mes bras »

Depuis le bureau central de l’Église installé à Francfort, l’apôtre de district Bernd Koberstein (60 ans) dirige, outre les Églises territoriales allemandes de Hesse/Rhénanie-Palatinat/Sarre, aussi celles de la Belgique, du Burkina Faso, de Chypre, de l’Égypte, de la Gambie, de la Grèce, de l’Irak, de l’Iran, de la Jordanie, du Liban, du Luxembourg, du Mali, du Niger, du Sénégal, de la Syrie, de la Tunisie et de la Turquie. S’y ajoutera donc celle de la France. « En envisageant cette tâche supplémentaire, j’éprouve des sentiments mitigés, avoue l’apôtre de district investi de son ministère en janvier 2009 sans ambages ; le fait que la France ne soit pas dotée d’un nouvel apôtre de district, mais d’un apôtre de district d’Allemagne, suscitera sans doute quelque déception, mais je me déclare disposé à servir mes frères et sœurs de France dans une grande humilité et, en esprit, je les serre tous dans mes bras. » Après avoir vu l’enthousiasme des jeunes de France à l’occasion des Journées européennes de la jeunesse, à Düsseldorf, l’apôtre de district Koberstein se réjouit dans la perspective de découvrir le cercle des fidèles de la France.

Reportez-vous aussi aux sites des Églises de France et de Hesse/Rhénanie-Palatinat/Sarre .

Catégorie : Communiqués officiels, fr, fr, fr, fr, Press Release