Communiqués officiels

Explication théologique du concept de « tentation » dans le « Notre Père »

15.12.2006

Zurich. Lors de la dernière AAD à Zurich, les apôtres de district ont assisté à un exposé théologique sur le thème « Que signifie, dans la prière du Notre Père,  la supplique « Ne nous induis pas en tentation » ? Une présentation détaillée paraîtra prochainement dans « Notre famille », le magazine de l’Eglise, ainsi que dans la publication mensuelle « Pensées directrices pour le service divin » destinée aux frères du ministère de l’Eglise néo-apostolique. Nous en publions ici un bref résumé.

Résumé

La tentation dont il est question dans le « Notre Père » signifie que d’une part l’homme est placé par Dieu dans une situation d’épreuve, et que d’autre part Dieu permet que le diable mette le croyant à l’épreuve pour l’induire à l’incroyance. Si Dieu permet une épreuve de foi – c’est ainsi qu’on peut le mieux traduire le terme « tentation » - cela n’est pas pour faire tomber l’homme, mais pour permettre que sa foi soit préservée et ainsi fortifiée.

Aux yeux de Dieu, l’épreuve de foi a une fonction essentiellement positive qui ne peut pas être annulée par les intentions purement négatives du diable ou par la disposition humaine au péché.

Avec la demande „… et ne nous induis pas en tentation”, nous prions Dieu dans le « Notre Père » de ne pas permettre des épreuves de foi trop dures et de réduire définitivement à néant le pouvoir du Mal.