A venir

Première visite de l’apôtre-patriarche Schneider en Bolivie

30.08.2013

De nombreux enfants accueillent l’apôtre-patriarche.

L’assemblée réunie à l’occasion du service divin.

L’apôtre-patriarche Schneider et son interprète (Photo : INA Bolívia)

Zurich/Santa Cruz. Santa Cruz de la Sierra : tel est le beau nom que porte cette belle ville située au cœur de la Bolivie, à quelque 500 km de la capitale, La Paz. Avec ses 1,6 millions d’habitants, Santa Cruz est la plus grande ville de ce pays d’Amérique du Sud. L’apôtre-patriarche Jean-Luc Schneider s’y est rendu pour la première fois ; en sa compagnie se trouvaient les apôtres de district Markus Fehlbaum, de la Suisse, Michael Deppner, de la République démocratique du Congo, et Raoul Montes de Oca, en charge du Brésil et de la Bolivie.

730 personnes étaient venues de tout le pays pour prendre part au service divin dominical. Elles ont payé elles-mêmes leur déplacement, ce qui est remarquable au vu de leurs petits revenus. Beaucoup d’entre elles ont voyagé pendant plus de vingt heures. Les hautes chaînes de montagne de ce pays rendent les déplacements difficiles. C’est en Bolivie que se trouvent les communautés néo-apostoliques les plus élevées ; certaines sont situées à plus de 4 000 mètres d’altitude.

« Ayez du sel en vous-mêmes ! »

Pour base du service divin, l’apôtre patriarche  Jean-Luc Schneider a choisi de développer le passage en Marc 9 : 50 : « Ayez du sel en vous-mêmes, et soyez en paix les uns avec les autres. » Et d’expliquer que le Seigneur avait exhorté ses disciples à avoir du sel en eux-mêmes, ou, selon d’autres traductions, avec eux. Le sel est vital, il permet de conserver les aliments et leur donne du goût. C’est à l’aide de ces images que le Président international de l’Église a montré l’importance de cette matière première. « Pour nous, le sel est l’image de l’Évangile : Croire à l’Évangile, c’est croire à l’œuvre de Jésus-Christ, à l’enseignement de Jésus-Christ et croire à l’Église », a dit l’apôtre-patriarche.

Le samedi 24 août, l’apôtre-patriarche Schneider a conduit un service divin à l’intention des ministres de l’Église et de leurs familles. En guise de conclusion à ce voyage, l’apôtre de district Raoul Montes de Oca, en charge du pays, écrit : « Nous espérons à présent que Dieu bénisse la semence qui a été répandue. »

Catégorie : fr